Cesare Leonardi et Franca Stagi, L’Architecture des arbres

Acheter en ligne

95,00 €

Édition Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris

Version française

Relié, 25,5 × 38 cm, 424 pages, 550 illustrations couleur et noir et blanc

Textes de Cesare Leonardi et Franca Stagi
avec les contributions d'Andrea Cavani, Giulio Orsini, Laura Conti et Augusto Pirola

ISBN : 978-2-86925-152-6

Parution : juillet 2019

Diffusion : Actes Sud
Prix : 95€

À propos de la publication

De 10 juillet au 12 novembre 2019, la Fondation Cartier présente Nous les Arbres, une exposition d’envergure dédiée aux arbres, ces êtres d’exception aux facultés insoupçonnées et pourtant largement menacés aujourd’hui. À l’occasion de cette exposition, la Fondation Cartier publie L’Architecture des arbres, un livre hors normes résultant d’une étude botanique et architecturale légendaire qui sera présentée dans l’exposition.

Initialement conçu en 1982 par les architectes Cesare Leonardi et Franca Stagi, ce livre aux dimensions imposantes rassemble plus de 550 dessins de 212 espèces d’arbres dessinés à l’échelle 1/100 avec et sans feuillage, ainsi que des diagrammes de projections d’ombres et des planches de variations chromatiques saisonnières. Il contient également 393 notices sur chaque famille, genre et espèce d’arbre illustrées par des dessins de feuilles, de fleurs et de fruits, venant compléter cette étude qui aura duré plus de vingt ans.

Introuvable depuis de nombreuses années, ce livre est publié pour la première fois en langue française par la Fondation Cartier pour l’art contemporain. L’Architecture des arbres est un ouvrage fondamental destiné aux professionnels, architectes, paysagistes et designers, ainsi qu’à tous ceux qui sont sensibles au monde des arbres.

Cesare Leonardi et Franca Stagi

Entre 1963 et 1983, les architectes et designers Cesare Leonardi (né en 1935) et Franca Stagi (1937-2008) ont dirigé un studio à Modène (Italie). Ils sont notamment connus pour avoir conçu les chaises Nastro, Eco et Dondolo. Entre 1970 et 1980, ils se sont consacrés à des projets d’architecture de parcs et de structures collectives autour de Modène – point de départ de leur grande étude sur les arbres.