Les projets en ligne

Depuis 2015, les projets en ligne, projets inédits réalisés pour être diffusés sur le web, apportent un éclairage nouveau sur la programmation de la Fondation Cartier.

Projet à la une

Rencontre avec Artavazd Pelechian

Afin de célébrer l’événement exceptionnel que constitue la présentation de son nouveau film, La Nature, son premier depuis vingt-sept ans, la Fondation Cartier met à l’honneur l’œuvre du cinéaste Artavazd Pelechian, une œuvre encore trop peu connue du grand public, à travers un projet en ligne accessible à tous sur son site internet : Rencontre avec Artavazd Pelechian. Fruit d’un ambitieux travail de recherche mené en étroite collaboration avec l’artiste, ce projet inédit explore la vie et l’œuvre d’un cinéaste aussi rare que célébré, « chainon manquant de la véritable histoire du cinéma », selon l’expression de Serge Daney.

Depuis sa naissance en Arménie jusqu’à la réalisation de son nouveau film, La Nature, dévoilé en 2020, Rencontre avec Artavazd Pelechian revient sur les étapes marquantes de son parcours. Rythmée par la présentation d’extraits des dix films que compte aujourd’hui la filmographie d’Artavazd Pelechian, cette exploration se nourrit de documents rares, de photographies d’époque et de nombreuses contributions de personnalités de l’art et du cinéma. Elle permet de lever une part du mystère qui entoure ce cinéaste unique et son œuvre lyrique et intemporelle.

Elaboré dans la continuité de projets en ligne dédiés aux grandes figures accueillies par la Fondation Cartier, comme Bernie Krause et Claudia Andujar précédemment, Rencontre avec Artavazd Pelechian est un projet évolutif, qui sera régulièrement enrichi de contributions nouvelles et d’informations sur l’actualité du cinéaste.

Prologue à ce projet inédit, deux témoignages exclusifs apportent un regard personnel sur Artavazd Pelechian. Son épouse Aïda Galstyan revient, dans un entretien vidéo, sur le parcours du cinéaste qu’elle accompagne depuis près de six décennies, collaborant notamment au montage de la plupart de ses films. Cinéaste canadien d’origine arménienne, Atom Egoyan, pour sa part, publie sur cette page le message qu’il a adressé à Artavazd Pelechian à l’occasion de l’exposition La Nature.

Tous les projets en ligne

  • La Fondation Cartier pour l’art contemporain présente Night Vision 20/20, une œuvre imaginée par Sarah Sze – sa première en réalité augmentée – et développée par l’agence digitale Cher Ami sous la forme d’une application. Conçu dans le cadre de l’exposition Sarah Sze, De nuit en jour programmée à Paris, ce dispositif immersif plonge l’utilisateur, où qu’il se trouve, dans une rêverie nocturne. Les éléments visuels, issus des vidéos des installations de Sarah Sze, transforment le paysage réel à travers l’écran du smartphone : Night Vision 20/20 entraîne ainsi l’utilisateur dans l’univers de l’artiste et invite à une autre exploration, ludique et intime, de son travail. Sarah Sze signe aussi la création sonore qui accompagne cette promenade onirique.

    L’application Night Vision 20/20 s’ajoute aux deux installations originales de l’exposition Sarah Sze, De nuit en jour, et est disponible gratuitement en téléchargement sur Apple Store et Google Play.

  • Moins médiatisée que sa voisine l’Amazonie, la forêt du Gran Chaco paraguayen connaît pourtant le taux de déforestation le plus élevé au monde. Chaque jour, plus de 1 000 hectares de forêt sèche sont abattus pour l’élevage. Les communautés indigènes qui l’habitent vivent désormais en marge des petites villes locales. En général les hommes sont employés par les grands propriétaires terriens comme ouvriers agricoles.

    Ces communautés abritent des artistes aux talents exceptionnels, remarqués dès les années 1990 par les anthropologues Verena et Ursula Regehr qui les ont soutenus en organisant des expositions locales. Leurs dessins et leurs sculptures témoignent d’une relation intime avec un monde animal et végétal en voie de disparition.

    Alors que leur survie et leur culture sont menacées par la multiplication des fermes d’élevage et l’expansion de la culture du soja, les artistes continuent de dessiner. Ils dénoncent la destruction de leur environnement et nous entraîne dans un fascinant voyage à travers les paysages caractéristiques du Gran Chaco.

  • Dans le prolongement de l'exposition Claudia Andujar, La Lutte Yanomami, le site internet https://claudia-andujar.fondationcartier.com entraîne le visiteur dans l’univers de la photographe brésilienne Claudia Andujar et dévoile son engagement pour la défense des droits des Indiens Yanomami. Mêlant enregistrements originaux, photographies et vidéos, ce site offre une expérience narrative sensible en trois chapitres de l’histoire de l’artiste.