Prochaine exposition à Paris

Du au

Réserver un billet

Du 4 avril au 16 juin 2019, la Fondation Cartier pour l’art contemporain présente Jeunes Artistes en Europe. Les Métamorphoses, une exposition consacrée à la diversité des voix et à la vitalité des échanges qui animent le vaste territoire artistique européen. Elle réunit 21 artistes, issus de 16 pays,...

Lire la suite

Programmation

Les Soirees Nomades et les Nuits de l’Incertitude

Les Soirees Nomades et les Nuits de l’Incertitude poursuivent leur exploration des arts vivants en mêlant les disciplines et les rencontres.

Pour Jeunes Artistes en Europe. Les Métamorphoses, les Soirees Nomades offriront, chaque semaine, un tour d’Europe des disciplines performatives, de la réalité virtuelle a la musique traditionnelle revisitée, en passant par le rap, la danse ou le jeu video. Qu’ils viennent d’Arménie, de Hongrie, d’Irlande ou de Lituanie, les projets présentes témoignent tous d’une envie commune : créer ensemble.

Programmation

Les activités Familles et Jeune Public

Dans le cadre de l’exposition Jeunes Artistes en Europe. Les Métamorphoses, la Fondation Cartier pour l’art contemporain propose des ateliers créatifs pour les enfants de 6 à 13 ans avec la participation exceptionnelle de certains artistes de l’exposition et de jeunes talents du monde de l’illustration, du cinéma d’animation, ou encore du design. Des Parcours en famille vous permettent également de découvrir la Fondation Cartier, ses espaces et les œuvres qui y sont exposées.

Soirée Nomade

Arty Farty European Lab, Les Métamorphoses

L’association Arty Farty, qui organise le festival Nuits sonores et les forums European Lab – plateformes de débats sur les mutations créatives et les innovations démocratiques en Europe –, installe sa Radio Lab au cœur de l’exposition et invite une nouvelle génération de penseurs, artistes et entrepreneurs européens à discuter autour du thème « Les Métamorphoses ».

Soirée Nomade

Lina Lapelyte, Candy Shop

L’artiste Lina Lapelyte emprunte le titre d’un tube de dirty rap chanté par 50 Cent, Candy Shop, pour sa performance-opéra où sept chanteuses reprennent en chœur des textes de hip-hop qu’elles transforment en berceuses. Une histoire sur la beauté, le genre et le quotidien qui réinterroge les hiérarchies du pouvoir.