Art Book Series | Conversations en ligne avec des artistes

Sarah Sze en conversation avec Anselm Kiefer et Emanuele Coccia

Événement en ligne



À propos de l’événement en ligne

Conversation en anglais sous-titrée en français

Diffusée sur fondationcartier.com

Ce deuxième épisode d’Art Book Series est consacré au catalogue de l’artiste Sarah Sze, De nuit en jour / Night into Day, publié par la Fondation Cartier pour l’art contemporain à l’occasion de l’exposition éponyme.

Cette conversation réunit deux artistes majeurs de la scène internationale, Sarah Sze et Anselm Kiefer, avec le philosophe Emanuele Coccia. De son studio à New York, Sarah Sze rejoindra virtuellement Anselm Kiefer et Emanuele Coccia dans l’exposition De nuit en jour, à la Fondation Cartier, à Paris, pour un moment privilégié conviant poésie et littérature.

Ils évoqueront ensemble Twice Twilight et Tracing Fallen Sky, deux œuvres de Sarah Sze aux dimensions architecturales réalisées pour la Fondation Cartier, et celles d’Anselm Kiefer récemment installées au Panthéon.

Sarah Sze présente sa première exposition personnelle à la Fondation Cartier à Paris en 1999. Deux décennies plus tard, en octobre 2020, elle ouvre De nuit en jour. Les deux œuvres qu’elle conçoit pour les espaces du bâtiment de Jean Nouvel s’inspirent du planétarium et du pendule, des outils séculaires conçus pour déployer la carte du cosmos et mesurer la rotation de la Terre. Elles interrogent à la fois le statut de l’image et notre appréhension des mondes virtuel et matériel, qui aujourd’hui vont en se confondant.

→ Cette conversation vous est proposée autour du catalogue Sarah Sze, De nuit en jour / Night into Day


Avec la participation de :

  • Sarah Sze

    Sarah Sze utilise des objets et des images glanés de mondes à la fois physiques et numériques, qu’elle assemble dans des œuvres multimédias complexes. Son œuvre dynamique et générative associe de nombreux médias – de la sculpture à la peinture en passant par le dessin, la gravure, la vidéo et l’installation. Les œuvres de Sze sont exposées dans des musées du monde entier et conservées dans les collections de prestigieuses institutions.

    Sarah Sze reçoit la bourse MacArthur en 2003 et la bourse Radcliffe de l’université de Harvard en 2005. En 2013, elle représente les États-Unis à la LVe Biennale de Venise. Ses œuvres sont exposées dans des musées du monde entier et conservées dans les collections de prestigieuses institutions telles que le Museum of Modern Art et le Solomon R. Guggenheim Museum à New York, le Museum of Contemporary Art à Los Angeles, le San Francisco Museum of Modern Art et la Tate Modern à Londres.

  • Anselm Kiefer

    Le travail d’Anselm Kiefer explore l’identité de l’Allemagne d’après-guerre, l’Histoire, les mythes et la mémoire collective. Fusionnant art et littérature, Kiefer crée des œuvres complexes utilisant des matériaux symboliques tels que le plomb, la paille, les livres brûlés ou encore les vêtements. Il intègre et renouvelle l’iconographie et les techniques artistiques et aborde des événements historiques et des épopées ancestrales de la vie, de la mort et du cosmos. Son œuvre mêle peinture, photographie, sculpture, livre d’artiste et travaux sur papier.

    Les œuvres d’Anselm Kiefer font partie des plus grandes collections muséales internationales, dont le Museum of Modern Art, le Metropolitan Museum of Art et le Solomon R. Guggenheim Museum à New York, la Tate Modern à Londres, la National Gallery of Australia à Canberra, le Tel Aviv Museum of Art, le Sezon Museum of Art à Tokyo, le Hamburger Bahnhof à Berlin, le Centre Pompidou et le Louvre à Paris.

  • Emanuele Coccia

    Emanuele Coccia est philosophe. Il est maître de conférences à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) à Paris. Il commence par suivre une formation en agronomie avant de s’orienter vers la philosophie et la philologie. Il obtient son doctorat à Florence en 2005 et enseigne l’histoire de la philosophie à Fribourg en Allemagne. Passionné de botanique, il est l’auteur de La Vie Sensible (éd. Rivages, Paris, 2010) et de La vie des plantes. Une métaphysique du mélange (éd. Rivages, Paris, 2016) et plus récemment de Métamorphoses (éd. Rivages, Paris, 2020). Il est également co-auteur avec Giorgio Agamben de Angeli. Ebraismo, Cristianesimo, Islam (éd. Neri Pozza, Milan, 2009), une anthologie de 2000 pages sur les anges dans les contextes chrétien, juif et islamique. En 2019, Emanuele Coccia est conseiller scientifique pour l’exposition Nous les Arbres présentée à la Fondation Cartier à Paris.




Informations pratiques

Informations complémentaires

Vous avez une question ?
N’hésitez pas à consulter les Questions fréquentes