Soirée Nomade

Myriam Gourfink

Structure Souffle in situ

Réserver un billet

Lieu : Fondation Cartier pour l’art contemporain, voir plan d’accès
Tarifs et conditions


À propos de l‘évènement

Chorégraphie : Myriam Gourfink
Danse : Amandine Bajou, Karima El Amrani, Myriam Gourfink, Suzanne Henry, Deborah Lary, Annabelle Rosenow, Véronique Weil
Composition et électronique live : Kasper T. Toeplitz
Régie technique et mise en espace sonore : Zakariyya Cammoun

Guidée dans sa pratique par le souffle et les techniques respiratoires du yoga, la chorégraphe Myriam Gourfink adapte sa pièce Structure Souffle in situ, avec sept danseuses et un compositeur, aux espaces de l’exposition Le souffle de l’architecte de Bijoy Jain / Studio Mumbai. Le public se déplace librement d’une salle à l’autre, plongé dans une écoute attentive des rythmes respiratoires.

Structure Souffle est une œuvre située qui passe le vocabulaire des danses populaires au tamis de l’art de respirer, de la lenteur, de l’analyse du mouvement et de l’écriture Laban. Naissent alors dans les espaces de l’exposition Le souffle de l’architecte de Bijoy Jain / Studio Mumbai des figures de quatuor, duo et solo qui rendent visible et tactile le premier mouvement du corps, la respiration. Prolongement de leurs souffles, les danseuses en contrepoids forment des structures élastiques qui se contractent, se dilatent, puis se fractionnent, et invitent, au gré de leurs transformations et des incessants changements des paysages sonores du compositeur Kasper T. Toeplitz, les visiteurs à circuler librement.

Biographies

La chorégraphe Myriam Gourfink propose depuis 1996, via la pratique des yogas, de mesurer le temps du geste dansé par le souffle et la sensorialité. Elle cherche à créer des espaces résonnants qui absorbent l’attention et troublent la perception, notamment temporelle, des spectateur·trices. L’expérience de l’élasticité pulmonaire l’a conduite à étudier la cinétographie Laban afin d’écrire des partitions et développer des dispositifs chorégraphiques souples et ouverts qui, tout en amenant les interprètes à effectuer des choix, les informent de la visée sensible de l’ensemble du projet.

Le compositeur et musicien (ordinateur, basse électrique) Kasper Toeplitz a développé son travail dans le « no man’s land » entre la composition « académique » et la nouvelle musique électronique ou « noise music ». Il travaille autant avec les grandes institutions d’État (GMEM, GRM, IRCAM, Radio-France), les ensembles ou orchestres, qu’avec des musiciens expérimentaux ou inclassables tels qu’Éliane Radigue, Zbigniew Karkowski, Dror Feiler, Phill Niblock, Zeitkratzer, Z’ev ou Vomir, parmi d’autres. Il collabore souvent avec la danse contemporaine et est depuis 2019 compositeur associé à Art Zoyd Studios.


Informations pratiques

Informations complémentaires

Durée estimée : 1h30.
Ouverture des portes à 19h.
Déambulation libre dans les espaces de l’exposition Le souffle de l’architecte de Bijoy Jain / Studio Mumbai.
Cet événement sera filmé par les équipes de la Fondation Cartier pour l’art contemporain à des fins de diffusion sur nos supports de communication numériques et ceux de tiers autorisés par nous. Le public est susceptible d’apparaître à l’image. Dans le cas où une personne apparait à l’image et qu’elle souhaite qu’elle soit retirée, merci de bien vouloir prendre attache à cet effet avec la Fondation Cartier pour l’art contemporain à ce courriel : info.reservation@fondation.cartier.com.

LICENCES ENTREPRENEURS DU SPECTACLE : 1-1076815 / 2-1076816 / 3-1076817