Exposition à Shanghai

Fondation Cartier pour l’art contemporain, A Beautiful Elsewhere

Du au

À propos de l’exposition

Du 25 avril au 29 juillet 2018, la Fondation Cartier pour l’art contemporain présente sa Collection au Power Station of Art (PSA) de Shanghai, dans le cadre de l’exposition Fondation Cartier pour l’art contemporain, A Beautiful Elsewhere. Réalisée en étroite collaboration avec le PSA, institution culturelle majeure en Chine, cet événement propose au grand public de découvrir près de 100 œuvres emblématiques de la scène artistique contemporaine internationale.

Visite virtuelle de l'exposition

Découvrez la visite en réalité virtuelle qui offre une expérience inédite dans l’univers muséal, celle d’une plongée digitale en très haute définition, au plus près d’une large sélection des œuvres de la Collection de la Fondation Cartier présentées dans cette exposition exceptionnelle.

La Fondation Cartier pour l’art contemporain expose sa Collection pour la première fois en Chine

À partir du 25 avril 2018, près de 100 œuvres-clés sont exposées à Shanghai, issues des 1500 qui constituent la Collection de la Fondation Cartier. Née de la rencontre entre Hervé Chandès, Directeur Général de la Fondation Cartier, de Fei Dawei, critique d’art et commissaire d’expositions, et Gong Yan, Directrice du PSA, Fondation Cartier pour l’art contemporain, A Beautiful Elsewhere se veut une invitation au voyage : une exploration du monde, des géographies et des imaginaires, telle que l’a conduite la Fondation depuis sa création en France en 1984, au fil de ses expositions parisiennes et internationales.

Un parcours singulier qui dévoile des univers artistiques pluridisciplinaires : la photographie avec Daido Moriyama et Raymond Depardon, la peinture avec Chéri Samba, le cinéma avec David Lynch et Beat Takeshi Kitano, le design avec Marc Newson et Alessandro Mendini, la sculpture avec Ron Mueck et Sarah Sze. L’exposition met aussi en scène des œuvres où art et sciences dialoguent, comme l’installation du bioacousticien Bernie Krause et celle des architectes Diller Scofidio + Renfro.

Galerie d’images

Fondation Cartier pour l’art contemporain, A Beautiful Elsewhere est l’occasion pour la Fondation Cartier de réafirmer sa vocation à révéler des talents : les artistes chinois Gao Shan, Hu Liu et Li Yongbin ont été invités par la Fondation Cartier à présenter leurs œuvres aux côtés de celles de Cai Guo-Qiang et Huang Yong Ping – artistes chinois emblématiques de la scène contemporaine internationale, révélés par la Fondation Cartier dès les années 1990 au grand public européen.

Des œuvres ont été commandées pour l’occasion aux artistes Jean-Michel Alberola et Christian Boltanski. La scénographie de l'exposition A Beautiful Elsewhere au PSA a été conçue par le designer et scénographe français Adrien Gardère.

Graphisme : Thonik, Amsterdam

Dessine-moi un drapeau, 2018

Sur une idée de Christian Boltanski, la Fondation Cartier pour l’art contemporain a entrepris un projet pour la terrasse spectaculaire du cinquième étage du Power Station of Art. L’installation consiste en une multitude de drapeaux conçus par des artistes, des scientifiques, des philosophes et des amis de la Fondation Cartier qui ont contribué à sa programmation au fil des années et forment aujourd’hui une solide communauté.

Agnès Varda, Alain Séchas, Alessandro Mendini, Andrea Branzi, Andrei Ujica, Angelika Markul, Anna Mariani, Artavazd Pelechian, Beatriz Milhazes, Bernard Piffaretti, Bernie Krause, Cai Guo-Qiang, Charwei Tsai, Chéri Samba, Christian Boltanski, Claude Caillol, Claudia Andujar, Clemente Juliuz, Daido Moriyama, Davi Kopenawa, David Lynch, Didier Marcel, Elodie Lesourd, Esteban Klassen, Fei Dawei, Franck Scurti, François Curlet, François-Bernard Mâche, Fredi Casco, Gao Shan, Gérard Garouste, Guillermo Kuitca, Hélène Delprat, Hiroshi Sugimoto, Hu Liu, Hubert Duprat, Hugues Reip, Iran, Jean-Michel Alberola, Jean-Baptiste Bruant, Jean-Michel Othoniel, Jean-Pierre Raynaud, John Maeda, Joseca Yanomani, JP Mika, Judith Bartolani, Leandro Erlich, Leslie Wayne, Li Yongbin, Macha Makeïeff, Marc Couturier, Marc Newson, Marcos Ortiz, Marie Darrieussecq, Michel Cassé, Michel Temman, Mœbius, Monique Frydman, Nobuyoshi Araki, Osvaldo Pitoe, Panamarenko, Raymond Depardon & Claudine Nougaret, Rinko Kawauchi, Roland Lehoucq (illustration d'Ève Barlier et Alexandre Martins), Ron Arad, Sarah Sze, Tabaimo, Tadanori Yokoo, Tara , Thonik , Tim Hawkinson, Vija Celmins, Vincent Beaurin, Wang Bing, Yan Pei-Ming, Yang Jiechang et Yue Minjun.

Galerie d’images

Le Power Station of Art

Inauguré en 2012, le Power Station of Art est le premier musée public chinois dédié à l’art contemporain, une institution majeure de la scène culturelle contemporaine en Chine. Situé dans le South Bund, au bord du fleuve Huangpu, ce musée est installé dans une ancienne centrale électrique, dont l’architecture brute est une grande source d’inspiration pour les artistes. Il partage avec la Fondation Cartier une programmation d’expositions croisant tous les champs de la création. Le musée est une plateforme d’échanges permettant de faire découvrir et apprécier l’art contemporain au grand public et de développer le partage des connaissances. « Pavillon du Futur Urbain » pendant l’Exposition Universelle de Shanghai en 2010, il accueille également la Biennale de Shanghai.

La presse en parle

« Installée pour trois mois en Chine, l’institution du boulevard Raspail fait rayonner la culture française et un modèle sans pareil. »

Bruna Basini, Le Journal du Dimanche

« La Fondation Cartier fait sensation à Shanghaï. Elle présente quelques-unes de ses plus belles pièces à la Power Station of Art dans une scénographie puissante et appropriée. »

Jean-Christophe Castelain, Le Journal des Arts