Damien Hirst dans son studio, 2019. © Damien Hirst and Science Ltd. All rights reserved, DACS 2021. Photo © Prudence Cumming Associates.
Chargement en cours...

L’exposition en détails


Cherry Blossoms en anglais, est l’une des dernières séries de tableaux peinte par l’artiste britannique Damien Hirst. Seules 30 toiles, spécialement choisies par l’artiste, sont exposées ici, mais cette série en compte 107 !

Le savais-tu ?

Que signifie Cherry Blossoms ?

Cherry veut dire « cerise » et Blossom signifie « floraison » ou « en fleur » en anglais, autrement dit : « cerisiers en fleurs ». Damien Hirst a donné un nom unique et poétique à chacune de ses toiles.

Dans l’œil du peintre

En Famille : Dans le guide visiteur, tu trouveras un plan des salles et des œuvres. Demande à un adulte de t’aider !

Observe l’œuvre A New Beginning’s Blossom [Floraison du renouveau].
Les fleurs y sont plus petites que sur les autres toiles et les feuilles sont à peine sorties : tu peux apercevoir le bleu du ciel !
À ton avis, cette toile symbolise-t-elle l’éclosion ou la défloraison du cerisier ?

A New Beginning’s Blossom, 2018. Collection privée. © Damien Hirst and Science Ltd. Tous droits réservés ADAGP 2021. Photo Prudence Cuming Associates. .

Damien Hirst est né le 7 juin 1965 à Bristol, en Angleterre, mais il grandit à Leeds.
À 21 ans, il part à Londres pour étudier l’art. Avec d’autres amis artistes, il fonde le groupe « Young British Artists » [Jeunes artistes britanniques] et se fait peu à peu connaître
par son travail expérimental.
Il sculpte, peint, dessine et crée des installations. Ses œuvres sont très différentes, parfois étranges, voire dérangeantes… Elles sont exposées dans les musées du monde entier !

Damien Hirst dans son atelier, 2020. © Damien Hirst and Science Ltd. Tous droits réservés ADAGP 2021. Photo Prudence Cuming Associates.

Damien Hirst a pensé cette série comme un cycle du renouveau. La floraison du cerisier représente parfaitement ce concept.

Deux tableaux de la série font directement référence au Japon : Hanami Blossom [Floraison de l’Hanami] et Sakura Life Blossom [Floraison des sakura].

Hanami est un mot japonais qui veut dire « regarder les fleurs ». Chaque année pendant les mois de floraison du cerisier, les Japonais se réunissent pour admirer ses fleurs et pique-niquer sous ses branches. Le pic de sa floraison ne dure cependant que 10 jours, il faut donc se dépêcher pour en profiter !

Hanami Blossom, 2018. Collection privée. © Damien Hirst and Science Ltd. Tous droits réservés ADAGP 2021. Photo Prudence Cuming Associates.

Le savais-tu ?

Le cerisier est en fleur entre les mois de mars et de mai.
Les fleurs du cerisier ornemental du Japon, appelé sakura, passent par toutes les nuances de roses, du blanc jusqu’au rouge ! Il ne donne cependant aucun fruit.

Regarde les fleurs de cerisier !
Leur couleur et leur parfum
tombent avec elles,
disparaissent à jamais,
mais inconscient
le printemps revient.

Ikkyû, xve siècle

Ce poème du moine et poète japonais Ikkyû est un haïku. Il célèbre la beauté du cerisier en fleur mais aussi sa brièveté.

Un haïku se compose traditionnellement de 3 vers. Le premier vers a 5 syllabes, le second 7 et le dernier 5. C’est un poème très court qui cherche à retranscrire l’instant présent. Il évoque généralement la contemplation de la nature ou des saisons.

Le point est un procédé artistique que Damien Hirst affectionne particulièrement.

Voici la série des Spots Paintings (1986-2011). Regarde comme les points sont bien espacés
et parfaits ! Presque mécaniques, non ?

Observe celle-ci. Il s’agit de la série Colour Space Paintings (2016). Les points, toujours réguliers dans leurs formes se rapprochent, se multiplient et commencent à se chevaucher.

Dans la série Veil Paintings (2017), les points se fondent les uns dans les autres.

Toutes ces œuvres ont, petit à petit, amené l’artiste à peindre celles que tu vois aujourd’hui ! Damien Hirst forme ses fleurs comme des points, son pinceau vient se poser sur la toile et y laisse son empreinte. Ces fleurs deviennent un motif qu’il reproduit de toile en toile.

Galerie d’images

Abalone Acetone Powder, 1991. © Damien Hirst and Science Ltd. Tous droits réservés ADAGP 2021. Photo Prudence Cuming Associates.


Veil of Logic, 2017. © Damien Hirst and Science Ltd. Tous droits réservés ADAGP 2021. Photo Prudence Cuming Associates.


The Valley of the Shadow of Death Blossom, 2018. Collection privée. © Damien Hirst and Science Ltd. Tous droits réservés ADAGP 2021. Photo Prudence Cuming Associates.


Les motifs de ces toiles te rappellent peut-être celles d’autres courants artistiques ? L’impressionnisme et l’action painting !

L’impressionnisme est un courant pictural du xixe siècle. Les artistes utilisaient de petites touches de peintures pour dépeindre ce qu’ils voyaient et créer une impression de réalité. Damien Hirst détourne ce principe pour réinterpréter le cerisier, mais en atelier !
Tu connais peut-être de grands maîtres de ce courant, comme Vincent van Gogh !

L’action painting est un mouvement d’art abstrait né dans les années 1950 à New York. Deux techniques sont emblématiques de ce courant : le dripping ou « laisser goutter » et le all-over qui signifie « partout ». Hirst utilise ces deux techniques. Il laisse de la peinture couler librement sur sa toile ou bien la projette, recouvrant ainsi l’entièreté de son tableau. Regarde les bords des peintures. Vois-tu les coulures ? Tout déborde ! Damien Hirst raconte « se plonger dans les toiles et les bombarder de peinture de bout en bout » !

Cherry Blossoms (détail), 2018. © Damien Hirst and Science Ltd. Tous droits réservés ADAGP 2021. Photo Prudence Cuming Associates.

Dans l’œil du peintre

Vincent Van Gogh a peint Amandier en fleurs. Amuse-toi à le comparer à l’œuvre Wonderful World Blossom [Floraison d’un monde merveilleux].
Observes-tu des points communs ?

Galerie d’images

Wonderful World Blossom, 2018. Collection privée. © Damien Hirst and Science Ltd. Tous droits réservés ADAGP 2021. Photo Prudence Cuming Associates.


Vincent van Gogh, Amandier en fleurs, 1890. © Musée Van Gogh, Amsterdam.


Avec l’arrivée de l’automne, les cerisiers de Damien Hirst laissent place à la poésie. En t’inspirant d’un poème de Ikkyû qui célèbre la beauté du cerisier en fleur, imagine toi aussi ton haïku sur le thème des arbres en fleurs.


Mais qu’est-ce qu’un haïku ?

Un haïku se compose traditionnellement de 3 vers. Le premier vers a 5 syllabes, le second 7 et le dernier 5. C’est un poème très court qui cherche à retranscrire l’instant présent. Il évoque généralement la contemplation de la nature ou des saisons.

À gagner : une place lors d’un atelier exceptionnel, le 4 décembre à la Fondation Cartier, avec l’illustratrice Arianna Tamburini pour sérigraphier ton poème !

Pour participer, prend ta plus belle plume et rempli le formulaire ci-dessous.

Prêt ? C’est parti !







Retrouvez notre guide jeune public à l’entrée de l’exposition