Nomadic Night

OCCAM OCEAN


Location: Fondation Cartier, view access map

This Nomadic Night is over

See upcoming Nomadic Nights


En présence d’Eliane Radigue. Avec Julia Eckhardt, Louis-Michel Marion, Carol Robinson, Silvia Tarozzi, Dafne Vicente-Sandoval, Nate Wooley et l’orchestre ONCEIM

Après deux temps forts consacrés à Eliane Radigue en 2015 (The Last of the LADY’s GLOVE et La Traversée du labyrinthe sonore, avec Laetitia Sonami), les Soirées Nomades poursuivent leur collaboration avec la compositrice pionnière de la musique électroacoustique française, lors d’une soirée dédiée aux OCCAM OCEAN, des pièces instrumentales composées sur mesure pour ses interprètes.

Commencé au début des années 2000 avec le triptyque des Naldjorlak I, II et III, la musique instrumentale d’Eliane Radigue se développe avec le cycle des OCCAM OCEAN. Par nature inachevable, composé de solos, de duos, de trios, etc. pour harpe, trompette, violon, birbyne, etc., sa matrice s’agrandit au fur et à mesure d’une rencontre, d’une commande, d’une occasion. Chaque pièce est un moment d’échange et de partage entre la compositrice et les musiciens. Ensemble, ils cherchent un nouveau schéma de communication intuitif, là où ne peut être utilisé aucun système de notation. L’instrument devient un corps dont le musicien explore la résonnance de l’infime au maximum, le large spectre de ses ondulations vibratoires, « des grandes houles profondes aux vaguelettes des beaux jours d’été » précise Eliane Radigue.

À ce jour, la série OCCAM OCEAN est composée de 45 pièces. Deux nouvelles pièces (OCCAM DELTA IX et OCCAM HEXA III) sont créées pour cette Soirée Nomade qui accueille aussi une première en France (OCCAM X) ainsi que la première pièce pour orchestre du cycle (OCCAM OCEAN I pour ensemble) créée en collaboration avec l’orchestre ONCEIM.
Cette soirée de concerts dans le jardin de la Fondation Cartier, du solo à l’orchestre de 27 musiciens, donne à entendre et à voir toutes les longueurs d’ondes d’une musique à la croisée des courants minimalistes et spectrales et dont la dimension spirituelle offre une échappée, un caractère quasi méditatif.

Programme de la soirée :

Première partie (80 minutes environ)

- OCCAM X pour trompette, Nate Wooley – Première en France
- OCCAM RIVER VIII pour clarinette basse et contrebasse à cinq cordes, Carol Robinson et Louis-Michel Marion
- OCCAM DELTA IX pour violon, alto et basson, Silvia Tarozzi, Julia Eckhardt et Dafne Vicente-Sandoval – Création
- OCCAM HEXA III pour 3 cordes et 3 vents, par Julia Eckhardt, Louis-Michel Marion, Carol Robinson, Silvia Tarozzi, Dafne Vicente-Sandoval, Nate Wooley – Création

Entracte

Deuxième partie de soirée (60 minutes environ)

- OCCAM OCEAN I pour ensemble, orchestre ONCEIM, direction Frédéric Blondy
Pierre-Antoine Badaroux (saxophone alto), Félicie Bazelaire (violoncelle), Aloïs Benoît (euphonium), Sébastien Béliah (contrebasse), Patricia Bosshard (violon), Giani Caserotto (guitare), Xavier Charles (clarinette), Jean Daufresne (euphonium), Benjamin Dousteyssier (saxophone baryton), Jean Dousteyssier (clarinette), Benjamin Duboc (contrebasse), Yoann Durant (saxophone soprano), Rémi Durupt (percussion), Fidel Fourneyron (trombone), Elodie Gaudet (alto), Antonin Gerbal (percussion), Christophe Girard (accordéon), Jean-Brice Godet (clarinette basse), Antonin-Tri Hoang (saxophone alto), Louis Laurain (trompette), Julien Loutelier (percussion), Jean-Sébastien Mariage (guitare), Frédéric Marty (contrebasse), Anaïs Moreau (violoncelle), Alexis Persigan (trombone), Julia Robert (alto), Joris Rühl (clarinette).