Les Nuits de l’incertitude (#18)
NUIT DU MIEL

Lundi 23 mars 2015 à 20h

Une soirée présentée par Cédric Villani (mathématicien)
Avec Jean-Claude Ameisen (médecin, biologiste, auteur de l’émission Sur les épaules de Darwin), Olivier Darné (plasticien, apiculteur urbain), Élisabeth de Fontenay (philosophe), James Nieh (biologiste) et Franck Ruffier (bio-roboticien).


Après la Nuit des Chauves-souris en 2014, la Nuit du Miel part à la découverte du monde des abeilles, de la pratique ancestrale de l’apiculture et des représentations anthropologiques qui y sont associées.
Depuis plus de 100 millions d’années, les abeilles butinent et pollinisent les plantes à fleurs : elles assurent ainsi un service essentiel à la production des fruits, légumes et autres végétaux, tout en produisant du miel. L’apiculture domestique est pratiquée depuis au moins le Vème millénaire av. JC, comme en atteste un bas-relief du temple solaire d’Abou Ghorab en Egypte. Aujourd’hui, un phénomène appelé le syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles touche cet animal dans le monde entier et menace par là-même dramatiquement l’équilibre écologique (et économique) planétaire.

© François Vrignaud

Suite

La diversité des invités de la soirée offrira au public une plongée fascinante dans l’univers des abeilles, et une meilleure connaissance de cet insecte ailé si intimement lié à nos existences. A travers leurs interventions, des projections d’images et la découverte de miels rares, ils évoqueront la relation profonde qui a uni l’homme à l’abeille à travers l’histoire, les développements récents de la recherche sur leurs comportements sociaux et sur le phénomène si singulier d’intelligence de l’essaim, ainsi que la mise au point au cours de ces dernières années de troublants modèles bio-robotiques inspirés de leurs capacités physiologiques. La discussion abordera également la question pressante des menaces environnementales qui pèsent aujourd’hui sur les abeilles et leurs conséquences désastreuses sur la biodiversité.

Et pour plonger plus avant dans l’univers apicole, la Nuit du Miel fera découvrir et déguster au public des miels rares chargés d’histoire : miel récolté par les indiens Ayoreos dans la région du Chaco au Paraguay, miels du Bénin et du Cameroun rapportés par Cédric Villani de son récent voyage en Afrique, miel Béton produit par Olivier Darné en Seine-Saint Denis, miels de producteurs locaux du Nouveau-Mexique où vit l’artiste Bruce Nauman, miel produit par les Soeurs de la Visitation au Couvent des Visitandines à 150m de la Fondation Cartier, et bien d’autres miels encore, laiteux, liquides, bruns, amers ou granuleux… Et, si les circonstances le permettent, nous goûterons le fameux miel produit par les fourmis pot-de-miel dans les régions semi-désertiques d’Australie et d’Amérique du Nord !

Jean-Claude Ameisen est médecin et biologiste, professeur d’immunologie à l’université Paris Diderot. Il est actuellement le président du Comité consultatif national d’éthique. Il est depuis 2010 le concepteur et l’animateur de l’émission hebdomadaire Sur les épaules de Darwin, diffusée sur France Inter, qui explore le monde vivant en mêlant savoir scientifique, philosophie et poésie. Trois livres ont été édités à partir de ces émissions : Sur les épaules de Darwin, tome 1 (Les Battements du temps, éd. LLL, 2012), tome 2 (Je t'offrirai des spectacles admirables, éd. LLL, 2013) et tome 3 (Retrouver l’aube, éd. LLL, 2014).

Olivier Darné est plasticien et apiculteur urbain. Il pratique l’apiculture à Saint-Denis (93) depuis près de vingt ans et produit le miel Béton. Avec le Parti poétique, collectif d’artistes, de penseurs et de praticiens, il interroge, à travers la notion de « pollinisation de la ville », notre relation à l’environnement urbain, ses flux, ses tensions et sa biodiversité. Le projet artistique qu’il mène actuellement, intitulé La Banque du miel, essaime aujourd’hui en France et en Europe et utilise l’abeille comme un nouvel indicateur de
richesse des territoires.

Elisabeth de Fontenay est philosophe. Elle a enseigné la philosophie à l'Université Paris 1. Elle s’interroge sur les rapports entre les hommes et les animaux à travers l’histoire. Elle est l’auteure de nombreux ouvrages parmi lesquels Le Silence des bêtes (Fayard, Paris, 1998), Sans offenser le genre humain. Réflexions sur la cause animale (Albin Michel, Paris, 2008) et, avec Boris Cyrulnik et Peter Singer, Les Animaux aussi ont des droits (Seuil, Paris, 2013). De 2010 à 2014, Elisabeth de Fontenay a animé l’émission hebdomadaire Vivre avec les bêtes sur France Inter.

James Nieh est biologiste. Diplômé des universités Harvard et Cornell aux États-Unis, il dirige un laboratoire au sein de l’Université de Californie à San Diego où il est également professeur. Il étudie l’évolution du langage et du comportement des abeilles, ainsi que les effets des pesticides et pathogènes sur leur santé. Il est également le fondateur de The Teaching Bee, un projet de transmission des connaissances auprès du jeune public, pour une meilleure prise de conscience du rôle déterminant des abeilles au sein des écosystèmes locaux.

Franck Ruffier est bio-roboticien. Il est co-responsable du département bio-robotique de l’Institut des Sciences du Mouvement Étienne-Jules Marey (Aix-Marseille Université / CNRS). Il étudie le contrôle visuo-moteur chez les insectes ailés comme l’abeille, et développe, selon une démarche bio-inspirée, le guidage visuel (décollage, vitesse, obstacle, atterrissage) de micro-robots aériens grâce à la mesure du flux optique utilisée par ces insectes.

Cédric Villani est mathématicien, Directeur de l’Institut Henri Poincaré à Paris. Il a reçu la Médaille Fields en 2010. Avec l’artiste américaine Patti Smith, Cédric Villani a animé la Nuit des Chauves-souris en Juillet 2014 à la Fondation Cartier, dans le cadre des Nuits de l’incertitude. En 2011, il a également participé à la conception de l’exposition Mathématiques, Un dépaysement soudain, organisée par la Fondation Cartier et l’IHÉS. Il est l’auteur du livre Théorème vivant (Grasset, Paris, 2012), paru en anglais en 2015 (Birth of a Theorem, The Bodley Head, London).

Les Nuits de l’Incertitude à la Fondation Cartier
Les Nuits de l’Incertitude ont été créées en 2012 à l’occasion de l’exposition Mathématiques, un dépaysement soudain à la Fondation Cartier, avec la complicité de Michel Cassé, et ont pour la plupart été présentées par Stéphane Paoli. Elles réunissent depuis lors des artistes, des penseurs, des scientifiques et des praticiens autour de domaines de la connaissance variés, des mathématiques à l’anthropologie, de la biologie animale à l’histoire contemporaine. Elles explorent le rapport de l’homme à son environnement (naturel, culturel, politique, scientifique…).

Parmi les personnalités accueillies depuis 2012
Etel Adnan, Enki Bilal, Alain Connes, Philippe Descola, Misha Gromov, Huang Yong Ping, Etienne Klein, Benjamin Millepied, Hans Ulrich Obrist, Pierre-Yves Oudeyer, Philippe Parreno, Paul B. Preciado, Eliane Radigue, Miroslav Radman, Andreï Ujica…

Prochaines Nuits : Nuit du Singe, Nuit du Vent

GALERIE

  • © Olivier Ouadah

  • Élisabeth de Fontenay et Cédric Villani © Olivier Ouadah

  • Jean-Claude Ameisen, Franck Ruffier et Cédric Villani © Olivier Ouadah

  • James Nieh © Olivier Ouadah

  • © Olivier Ouadah

  • © Olivier Ouadah

Open mobile menu
Close mobile menu