La vie de la collection
Des œuvres de la collection sont régulièrement demandées en prêts par d’importantes institutions culturelles en France et à l’étranger :

Jean-Michel Alberola, Palais de Tokyo, Paris
« Jean-Michel Alberola », 19 février – 16 mai 2016

Thomas Demand, Kunstmuseum Lichtenstein, Vaduz
« TeleGen. Art and Television », 19 février – 16 mai 2016

Diller Scofidio + Renfro, Prison Wolvenplein, Utrecht
« Hacking Habitat », 26 février – 6 juin 2016
EXIT, 2008-2015.

Vija Celmins, Fondazione Prada, Milan
« L'image volée », Fondazione Prada, 18 mars – 28 août 2016
To Fix the Image in Memory XIII, 1977-1982.

Diller Scofidio + Renfro, Musée national de l’histoire de l’immigration, Paris
Dans le cadre de la semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme, 25 mars – 27 mars 2016
EXIT, 2008-2015.

Seydou Keïta, Grand Palais, Paris
« Seydou Keïta », 31 mars – 11 juillet 2016

Artavazd Pelechian, Rencontres d’Arles 2016 (Atelier des Forges)
› «Il y a de l’autre », 4 juillet – 25 septembre 2016

Erina Matsui, Kirishima Open-Air Museum, Kagoshima, Kyushu
› Erina Matsui Planet of the Faces, 15 juillet – 26 septembre 2016

Diller Scofidio + Renfro, Pythagorion Art Space, Samos, Grèce
"A world not ours", 5 août - 15 octobre 2016
EXIT (version plate)

Franco Fernell, Centro de la Imagen, Mexico
"Fernell Franco, Cali Clair-obscur", 27 juillet – 6 novembre, 2016
Sans titre, série Billares

James Coleman, Palais de Tokyo, Paris
"Tino Sehgal", 12 octobre - 18 décembre 2016
Box (ahhareturnabout), 1977

Gérard Garouste, Musée des Beaux-Arts de Mons, Belgique
"Gérard Garouste, aux sources de l'œuvre", 24 septembre 2016 - 29 janvier 2017
Sans titre (rose et vert), 1986-1987 Lucrèce, 1982

GALERIE

  • Thomas Demand, Studio, 1997. Collection Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris (acquisition 1998) © Thomas Demand / Adagp, Paris

  • Seydou Keïta, Sans titre, Bamako, 1949-1964. Photo : Philippe Salaün. Collection Fondation Cartier pour l'art contemporain, Paris (acquisition 1995). © Seydou Keïta

  • Artavazd Pelechian, Les Habitants, 1970, film format numérique, 9 min

  • Erina Matsui, Ebichiri daisuki (J'aime l'ébichiri), 2003, peinture, 162 x 130,3 cm © Erina Matsui. Photo © Katsuhiko Sakaï

  • Erina Matsui, Universe, 2004, peinture, 145 x 145 cm © Erina Matsui. Photo © Katsuhiko Sakaï

  • Fernell Franco, Sans titre, série Billares, 1985, tirage gélatino-argentique, 16 x 25 cm, tirage d'époque, collection Fondation Cartier pour l'art contemporain, Paris (acq. 2013)

  • Diller Scofidio + Renfro, Mark Hansen, Laura Kurgan et Ben Rubin, EXIT - Part 2: Population et migrations urbaines, 2008-2009, Collection Fondation Cartier pour l'art contemporain, Paris

  • Gérard Garouste, Lucrèce, 1982, huile sur toile, 200 x 245 cm, collection Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris (acq. 1987)

  • David Hammons, Sans titre, 1995, Fil de fer, masques en bois, 152, 5 x 87 x 74 cm, collection Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris (acq. 1995)

  • James Coleman, Box (ahhareturnabout), 1977, film 16 mm en noir et blanc, édition 1/4 : 2 bobines, bande sonore, projection en boucle, collection Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris (acq. 1990)

  • James Coleman, Box (ahhareturnabout), 1977, film 16 mm en noir et blanc, édition 1/4 : 2 bobines, bande sonore, projection en boucle, collection Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris (acq. 1990)

  • Pierre et Gilles, Saint Gilles, 1989, photographie couleur, 73 x 51, 5 cm, collection Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris (acq. 1989)

  • Seydou Keïta, Sans titre, Bamako, 1949-1964. Photo : Philippe Salaün. Collection Fondation Cartier pour l'art contemporain, Paris (acquisition 1995). © Seydou Keïta

  • Seydou Keïta, Sans titre, Bamako, 1949-1964. Photo : Philippe Salaün. Collection Fondation Cartier pour l'art contemporain, Paris (acquisition 1995). © Seydou Keïta

  • Seydou Keïta, Sans titre, Bamako, 1949-1964. Photo : Philippe Salaün. Collection Fondation Cartier pour l'art contemporain, Paris (acquisition 1995). © Seydou Keïta

  • Jean-Michel Alberola, L’Effondrement des Enseignes lumineuses, 1995. Collection Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris. Photo : Kleinefenn Florian © Jean-Michel Alberola / Adagp, Paris

  • Jean-Michel Alberola, Crâne, 1995. Collection Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris. Photo : Kleinefenn Florian © Jean-Michel Alberola / Adagp, Paris

  • Jean-Michel Alberola, La Parole ne pas, 2005. Collection Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris. Photo : Hironori Itabashi © Jean-Michel Alberola / Adagp, Paris

  • Jean-Michel Alberola, Sans équilibre n° 5, 2005. Collection Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris. Photo : D.R. © Jean-Michel Alberola / Adagp, Paris

  • Jean-Michel Alberola, Paupière supérieure, paupière inférieure, 2005. Collection Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris. Photo : André Morin © Jean-Michel Alberola / Adagp, Paris

  • Seydou Keïta, Sans titre, Bamako, 1949-1964. Photo : Philippe Salaün. Collection Fondation Cartier pour l'art contemporain, Paris (acquisition 1995). © Seydou Keïta

  • Seydou Keita, Sans titre, Bamako, 1949-1964. Photo : Philippe Salaün. Collection Fondation Cartier pour l'art contemporain, Paris (acquisition 1995). © Seydou Keïta

  • Seydou Keïta, Sans titre, Bamako, 1949-1964. Photo : Philippe Salaün. Collection Fondation Cartier pour l'art contemporain, Paris (acquisition 1995). © Seydou Keïta

  • Seydou Keïta, Sans titre, Bamako, 1949-1964. Photo : Philippe Salaün. Collection Fondation Cartier pour l'art contemporain, Paris (acquisition 1995). © Seydou Keïta

  • Seydou Keïta, Sans titre, Bamako, 1949-1964. Photo : Philippe Salaün. Collection Fondation Cartier pour l'art contemporain, Paris (acquisition 1995). © Seydou Keïta

  • Seydou Keïta, Sans titre, Bamako, 1949-1964. Photo : Philippe Salaün. Collection Fondation Cartier pour l'art contemporain, Paris (acquisition 1995). © Seydou Keïta

  • Pierre et Gilles, Saint Pierre, 1989, photographie couleur, 73 x 51, 5 cm, collection Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris (acq. 1989)

Open mobile menu
Close mobile menu