Soirée Nomade

Carla Fernández

Manifiesto

Complet

Lieu : Fondation Cartier pour l’art contemporain, voir plan d’accès
Tarifs et conditions



À propos de l‘évènement

Performance/mode

Conception et stylisme : Carla Fernández.
Direction artistique : Art Comes First.
Musique : Bagarre.
Production : Les Soirées Nomades de la Fondation Cartier pour l'art contemporain.

Artisans du défilé de mode :

- Chantournage du cuir : Fidel Martínez (Chimalhuacán, État de Mexico).
- Tissage sur métier à tisser : Carmela Santis et Juana López Santis (San Juan Chamula, Chiapas) et Feliciana Hernández (Ahuiran, Michoacán).
- Frange et appliqué de plumes : Gilberto Nuci (Ahuiran, Michoacán).
- Broderie en points de chaînette : Agustina Girón (San Cristóbal de las Casas, Chiapas) et Esther Cruz (Ville de Mexico).
- Signes peints à la main : Isaias Salgado (Ville de Mexico).
- Broderie Otomí : Endy López (El Nanthe, Hidalgo).
- Broderie double face : Pascuala Hernandez (Santa Martha, Chiapas).

Tous nos remerciement pour leur aide précieuse : Trend Union, Mexico, Baku Artesanal, Cruzada Jewelry, Gala is love, Cuata Jewelry, Avec Joyeria, Marchenoir, Odette Lunettes et Exposure.

Inspirée par la géométrie et la richesse textile de son pays, la créatrice mexicaine Carla Fernández – dont la mode éthique lui a valu une renommée internationale – présente pour la première fois en France sa performance Manifiesto. À cette occasion, elle invite le groupe électro-punk survolté Bagarre à mettre en voix et musique les slogans de son défilé pour une mode contestataire, ainsi que le collectif Art Comes First à la direction artistique.

Pour la créatrice de mode mexicaine Carla Fernández, « another fashion is possible ». Basée à Mexico, sa maison de couture s’attache, en étroite collaboration avec les artisans du pays, à la préservation de l’héritage textile des communautés indigènes et métisses du Mexique ainsi qu’à sa revitalisation.
« Depuis plus de trois mille ans, celles qui tissent et brodent ont transmis leurs connaissances fondamentales de mère en fille. Si leurs techniques ont survécu, c’est précisément parce qu’elles sont une forme d’expression. En elles, le subjectif et le collectif se manifestent simultanément. Malgré tout, la tradition n’est pas suspendue dans le temps. Dans les petites villes et les communautés d’artisans au Mexique, les styles changent et évoluent ; la créativité reste éveillée, pas endormie, et elle laisse la place à de nouveaux designs inattendus. »
Extrait du Manifiesto de la Moda en Resistencia de Carla Fernández.

Pour cette Soirée Nomade, Carla Fernández investit l’exposition de son amie photographe Graciela Iturbide et présente pour la première fois en France, après le Victoria and Albert Museum à Londres, sa performance Manifiesto qui dévoile partie de sa collection automne-hiver 2022, « Ropa de Trabajo » [Vêtement de travail]. Pour l’occasion, elle convie les stylistes d’Art Comes First à la direction artistique et le groupe électro-punk survolté Bagarre à s’emparer des slogans de son manifeste pour en faire la bande-son engagée de ce défilé pas les comme les autres. LA MODE N’EST PAS ÉPHÉMÈRE ET LA TRADITION N’EST PAS STATIQUE !

Biographies

Carla Fernández est l'une des maisons de couture les plus reconnues du Mexique. Elle travaille à l'avant-garde de la mode éthique, documentant et préservant le riche patrimoine textile des communautés indigènes et métisses de son pays. Ses créations sont fabriquées en collaboration avec plus de 175 tisserands, brodeurs et sculpteurs sur bois des 15 états du Mexique qui utilisent des techniques et des processus traditionnels menant à la mode contemporaine.
Plusieurs musées du monde entier ont présenté le travail que Carla Fernández a produit en collaboration avec des artisans mexicains, ou ont ses créations dans leurs collections permanentes, comme le Museo Jumex et le Centro Cultural España à Mexico, le Victoria & Albert Museum à Londres, le Peabody Essex Museum à Salem ou le Design Museum à Londres, entre d'autres. Son projet de mode éthique a remporté de nombreux prix tels que Design Visionary 2018 par Design Miami ou le Prince Claus Award, Fashion Entrepreneur of the Year par le British Council.

Art Comes First est un collectif artistique qui abrite neuf entreprises distinctes, toutes se concentrant sur diverses collaborations avec des personnes créatives, talentueuses et indépendantes, des organisations caritatives, des événements de réseautage d'affaires et de conseils. Le mot d’ordre est le suivant : Expression artistique et artisanat culturel pour un style global redéfini. Les fondateurs Sam Lambert et Shaka Maidoh s’assurent que leur expression créative s’étend au-delà de leur base à Londres et qu’elle puisse se retrouver dans l'artisanat culturel des vêtements, produits et pièces collaboratives conçus dans le monde entier.

Bagarre est un groupe formé par Emmaï Dee, La Bête, Majnoun, Mus, et Maître Clap. Ni rock band à l’ancienne, ni crew, ni collectif, ils fonctionnent de manière horizontale et inventent leur propre modèle : tout le monde chante, tout le monde danse, tout le monde compose, tout le monde existe. Leur univers musical tient autant des musiques club, des gymnastiques vocales du rap que d’une poésie sombre et exaltée. Pour Bagarre, la fête est combative, on s’y mélange, on y est libre d'être qui on veut, comme on veut. Chaque morceau est un espoir, une lutte pour se libérer et le « clubbing autogéré » de Bagarre vient faire exister le rêve tenace et idéaliste d’une société toujours plus ouverte et diverse. Et si la teuf est un lieu politique, Bagarre ne cesse d’y clamer : « Personne n’a le droit de vous dire qui vous êtes ».




Informations pratiques

Tarifs

Plein tarif
12€ (13€ sur place)
Tarif réduit

Conditions de tarif réduit.

Étudiants, moins de 25 ans, seniors (plus de 65 ans), demandeurs d’emploi et bénéficiaires des minima sociaux, Maison des artistes, institutions partenaires, ministère de la Culture.

8€ (9€ sur place)

Informations complémentaires

Durée estimée : 40 min (défilé : environ 15 minutes + visite de l'exposition : environ 25 minutes.
Ouverture des portes 15 minutes avant chaque représentation.
Déambulation libre dans les espaces d'exposition.
Les Soirées Nomades commencent à l’heure indiquée : l’entrée des retardataires est admise quand elle ne gêne pas le déroulement du spectacle.
Cet événement sera filmé par les équipes de la Fondation Cartier pour l’art contemporain à des fins de diffusion sur ses sites et réseaux sociaux. Le public est susceptible d’apparaître à l’image.
Des masques FFP2 seront distribués au public.
Retrouvez notre charte sanitaire et les mesures de sécurité à respecter en cliquant ici.

LICENCES ENTREPRENEURS DU SPECTACLE : 1-1076815 / 2-1076816 / 3-1076817